Scandale des admissions à l’université : 12ème parent condamné

L’ancien dirigeant de World Surf League a été condamné à deux mois de prison pour avoir payé un quart de million de dollars pour faire admettre son fils dans une université californienne dans le cadre d’un programme massif d’admission au collège, ont déclaré les procureurs.

Jeffrey Bizzack, 59 ans, de Solana Beach, en Californie, a plaidé coupable en juillet à un chef d’accusation de complot.

Il a été condamné mercredi à payer une amende de 250 000 dollars et à effectuer 300 heures de travaux d’intérêt général, a déclaré dans un communiqué le bureau du procureur du district du Massachusetts. Il sera également en liberté surveillée pendant moins de trois ans.

Bizzack, entrepreneur et ancien dirigeant de la World Surf League, est le douzième parent à être condamné dans le programme de tricherie d’admission à l’université qui aurait été orchestré par William « Rick » Singer. Plus de 50 personnes ont été inculpées.

Les procureurs disent que Bizzack a payé 250 000 $ pour que son fils soit admis à l’Université de Californie du Sud en tant que recrue de volley-ball, même si son fils n’a pas joué au volley-ball de compétition.

Selon les autorités, c’était une partie du système d’admission. Dans d’autres cas, des parents riches auraient payé pour que les résultats des tests de leurs enfants soient améliorés.

Bizzack sera autorisé à se présenter à une prison désignée par le Bureau fédéral des prisons. Les procureurs avaient demandé neuf mois de prison, un an de libération surveillée et une amende de 75 000 $.

Cet article a été publié dans la catégorie : Actualités.